Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Que pense LCI de la concurrence des chaînes infos ?

Eric Revel, le directeur général de la chaîne d'info de TF1, vient d'accorder une interview à l'hebdomadaire Télérama. Comment voit-il ses concurrents ?

Télérama : Comment définissez-vous le positionnement éditorial de LCI ?

"Depuis sa création, LCI est une chaîne de décryptage et d'analyse de l'information. C'est son ADN. Elle les pratique quotidiennement autour de ses trois piliers éditoriaux : la politique, l'international et l'économie.e

En quoi cet « ADN » diffère-t-il de celui de i>Télé et de BFM TV ?

BFM TV est une télévision low cost à l'américaine qui donne l'impression d'être perpétuellement en direct, qu'il se passe toujours quelque chose, même s'il ne se passe rien. C'est le concept du hard news. Alain Weill l'a importé et en a fait un modèle de chaîne qui n'existait pas en France. i>Télé a, elle, passé son temps à hésiter entre une télévision de hard news à la BFM TV et une télévision portée sur le talk-show à la LCI. Lors de la dernière Coupe du monde de football, profitant des droits sportifs de son actionnaire Canal+, i>Télé a donné plus de place au football. Sur le moment, l'idée était bonne et elle a fait de meilleures audiences mais elle s'est du coup retrouvée sur un positionnement de chaîne hésitant toujours entre le hard news et le talk-show en y ajoutant une connotation sportive. Le problème pour elle, c'est qu'après cette séquence très sportive due à la Coupe du monde, l'actualité s'est déportée fortement vers l'économie avec le retour de la crise et de l'international avec le printemps arabe."

"Nous sommes dans une logique d'information payante, nous devons donc être plus haut de gamme que les autres. Métro, ce n'est pas Le Monde." affirme le patron de LCI.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›