Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'Association des producteurs indépendants (API), qui regroupe en tant que producteurs les sociétés Gaumont, UGC, Pathé et MK2, demande jeudi "que tous les professionnels (...) soient associés à une réflexion globale sur l'avenir du financement du cinéma". Evoquant "la demande de certains syndicats de producteurs de rencontrer la direction de Canal+ le 17 juillet (réunion finalement annulée, ndlr) afin de discuter de la politique du groupe en matière d'investissements dans le cinéma", les membres de l'API estiment que "ces syndicats ne peuvent prétendre représenter et défendre les intérêts de l'ensemble de la profession", dans une lettre adressée à Nathalie Bloch-Lainé, directrice des acquisitions des films français de Canal+. Canal+ avait annulé la réunion de mercredi, s'estimant victime d'un "procès d'intention" de la part de certains producteurs, qui reprochent à la chaîne de "détourner l'esprit" de ses obligations d'investissement en soutenant de moins en moins la production indépendante au profit des films à gros budget ou produits par des filiales de Groupe Canal+.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public