Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les opérateurs indiens de télévision par câble ont interrompu aujourd'hui leurs programmes pour une journée dans les plus grandes villes du pays pour accélérer l'adoption d'une loi réglementant l'accès au bouquet de chaînes. La capitale New Delhi et les villes de Bombay (sud-ouest), Calcutta (est), Bangalore (sud), Bhopal et Indore (centre) étaient concernées par cette grève, qui touche plus de 50 millions de foyers. A New Delhi, environ 800 personnes ont manifesté près du parlement pour obtenir l'adoption de la loi qui doit donner accès aux chaînes payantes via un décodeur. La loi a été votée par la chambre basse du parlement, mais pas encore par la chambre haute. Le système d'accès conditionnel (CAS), qui doit être mis en place une fois la loi adoptée, permettra aux abonnés de choisir leur bouquet de chaînes, alors qu'actuellement les clients n'ont d'autre choix que d'accepter 114 chaînes ou rien d'autre. Les abonnés paient actuellement entre 100 et 300 roupies (entre 2 et 6 dollars) par mois pour le câble. Les opérateurs affirment qu'une fois la loi passée, la plupart des abonnés ne paieront plus que 100 roupies par mois, puisqu'ils auront sélectionné seulement certaines chaînes du câble. Avec cette loi, les opérateurs espèrent que davantage de foyers opteront pour le câble. En Inde, seulement deux chaînes sont accessibles par voie hertzienne.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public