Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Europe 1, saison 2002-2003, veut "resserrer considérablement le concept sur une radio d'information" et de décryptage de l'actualité, selon Jérôme Bellay, directeur général de l'antenne, qui annonce des remaniements mais peu de nouvelles têtes dans la grille de rentrée. A l'antenne depuis lundi, Jacques Pradel qui fait ses classes cet été prend le créneau horaire d'Yves Calvi à 08H55, ce dernier passant à 11H00 pour aborder des sujets grand public (prix, rentrée scolaire...). Michel Field, qui doit présenter une émission littéraire sur Paris Première en octobre, est présent sur Europe 1 au quotidien à 19H15 pour une émission interactive. Nouvelle venue, Ariane Massenet, qui fait partie de la bande de Marc-Olivier Fogiel sur France 3 ("On ne peut pas plaire à tout le monde"), animera à 08H45 "Les peopl'ettes" avec des chroniqueurs pour dix minutes de détente et de décompression. Laurent Ruquier (qui anime l'émission quotidienne de France 2 "On a tout essayé" à 18H55) est fidèle au poste mais à un autre horaire, délaissant son émission matinale pour l'après-midi de 16H00 à 18H00 avec "On va s'gêner" et sa joyeuse bande. Benjamin Castaldi proposera des "tests" le week-end en compagnie de Nathalie Corré (à 10H10) et deux petites nouvelles apparaissent : Sophie Scarpula le samedi après-midi pour une rubrique télévision à 18H10 et Isabelle Motrot (venue de France 2) pour une rubrique cinéma le dimanche à 16H00. En revanche, Catherine Nay abandonne son éditorial en semaine pour intervenir le vendredi à 13H15 ainsi que le samedi et le dimanche à 08H16. Europe 1 (groupe Lagardère), qui a obtenu 9,7% d'audience dans la dernière enquête 75.000 de Médiamétrie (avril-juin), bénéficie d'un budget de 430 MF. "C'est une affaire qui marche", estime Jérôme Bellay, à la tête de la station depuis six ans et qui a imprimé à celle-ci le format de talk-radio. "J'ai envie d'aller entre 10 et 11% d'audience, si on redescend à 8% je m'en vais", lance-t-il en forme de boutade. Pour lui, "l'avenir ce seront les musicales et la radio parlée d'info", Europe 1 essayant de développer une "radio d'info différente de France Info". La station dispose de 184 fréquences et souhaiterait s'étendre notamment dans le sud. Une campagne d'affichage sous le slogan "Comment font ceux qui ont toujours quelque chose à se dire? Ils écoutent Europe 1" sera déclinée à partir du 18 septembre et deux spots télé de 20 secondes seront diffusés le 4 octobre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
49,90 €
39,24 €
91,90 €
73,00 €
34,39 €
43,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public