Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

- Le ministre de la Famille Christian Jacob affirme qu'il "faut interdire les films pornographiques à la télévision", dans un entretien dans le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France, selon lequel 64% des Français sont du même avis. "Le balancier est allé trop loin: la télévision diffuse aujourd'hui 950 films par mois à caractère violent ou pornographique, c'est une dérive qu'il faut corriger", estime le ministre. "La directive européenne Télévision sans frontières prohibe la violence gratuite et la pornographie. La loi française doit appliquer ce principe essentiel de protection de l'enfance", affirme-t-il. Contestant qu'il s'agisse de censure, M. Jacob note que les adultes pourront toujours voir des films X au cinéma ou en cassettes vidéo. Si les parents restent "les premiers responsables de l'éducation des enfants", "les chaînes de télévision ne peuvent pas en tirer argument pour diffuser des films pornos en se fichant du reste, c'est très choquant", affirme-t-il. Estimant qu'"il y a une responsabilité publique" qu'il faut "reconnaître", le ministre évoque l'éventualité de lancer "une campagne d'information et d'alerte" sur le sujet, en direction notamment des familles. Le Parisien/Aujourd'hui en France publie un sondage de l'institut CSA selon lequel 64% des Français (76% des femmes) sont favorables à l'interdiction des films pornographiques à la télévision. Ils sont 76% à souhaiter que la télévision publique soit différente des autres chaînes et donne notamment plus de place à la culture. Mais seulement 29% seraient prêts à accepter pour cela une hausse de la redevance. Ce sondage a été réalisé par téléphone le 3 septembre 2002 auprès d'un échantillon national représentatif de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
80,45 €
99,00 €
69,72 €
89,33 €
79,00 €
74,45 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public