Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le gouvernement est "résolu à aller vite" dans la mise en place du numérique hertzien, a affirmé le ministre de l'Economie Laurent. "Nous sommes résolus à aller vite dans la mise en place (du numérique hertzien) en associant dans une même démarche les opérateurs publics, les opérateurs privés historiques - TF1, Canal+, M6 -, les nouveaux entrants et ce partenaire important qu'est la PQR" (ndlr: presse quotidienne régionale), a déclaré M. Fabius. Le gouvernement va également "soutenir l'émergence de « champions mondiaux » dans le domaine des contenus", a ajouté le ministre de l'Economie. "Ceci passe par une politique de production cinématographique, éditoriale, musicale qu'il faut vigoureusement soutenir et un accord Vivendi-Seagram qui doit être compatible avec les exigences du CSA" (ndlr: Conseil supérieur de l'audiovisuel), a poursuivi M. Fabius. Le ministre s'exprimait quelques minutes avant que le CSA n'annonce officiellement qu'il donnait son accord à la fusion en cours entre le groupe français Vivendi, sa filiale Canal+ et le groupe canadien Seagram (disques et films Universal). La technologie du numérique hertzien (aussi appelée numérique terrestre), qui devrait peu à peu remplacer l'analogique dans tous les foyers français, permettra de capter quelque 36 chaînes, sans changer de téléviseur, ni d'antenne, mais en rajoutant un décodeur.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public