Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Frédéric SCHMITT, le

La cyber-attaque du satellite KA-SAT est grave

Le commandement spatial français a confirmé une cyber-attaque du satellite KA-SAT, dont les conséquences ont touché des milliers de foyers français mais aussi des professionnels et des installations sensibles.

Les pirates qui ont pénétré le réseau du satellite KA-SAT le même jour que l'invasion de l'Ukraine par la Russie, très certainement pour appuyer l'attaque russe en perturbant les télécommunications, ont fait de sérieux dégâts.

On parle d'environ 10 000 clients NordNet touchés. Les modems des abonnés ont été mis à jours automatiquement avec un logiciel qui plante le matériel, et ce, définitivement. Les modems devront être remplacés. Avec plus de 10 jours de panne, c'est un cas inédit pour un fournisseur d'accès internet français.

Mais si les clients de NordNet sont privés d'accès à internet, c'est aussi le cas pour des dizaines de clients d'autres FAI en Europe.

Les particuliers ne sont pas les seuls concernés, les professionnels aussi et en Allemagne, ce sont environ 3000 éoliennes qui sont impactées. Si elles fonctionnent toujours, leur contrôle à distance n'est plus possible.

Alors pourquoi le satellite KA-SAT a été la cible de pirates ? L'armée ukrainienne utilise intensivement les services d'accès internet par satellite sur KA-SAT. Frapper ce réseau satellitaire, c'était un bon moyen de perturber l'armée d'Ukraine. Le gouvernement allemand parle ici de cas de « cyber-dommages collatéraux ».

Les dommages aux professionnels ne sont pas limités aux éoliennes. Le service autrefois fourni par Eutelsat puis repris par ViaSat, est utilisé par de nombreuses entreprises et institutions pour des applications parfois critiques.

Avec une telle attaque, impossible de dire quand les services reviendrons à la normale. Il faudra remplacer des milliers de modems. ViaSat dispose t'il de stocks suffisants alors qu'une pénurie de composants frappe les fabricants depuis des mois ? Et il faudra aussi s'interroger sur la sécurité du système dont le piratage a pu être organisé et planifié et a permis de mettre hors d'usage des dizaines de milliers de modems.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU d'Angers
Concession de service pour la gestion du service de télédistribution et téléphonie patient (offre multimédia patient).
» Voir l'avis de concession de service public