Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Carlos PIRES, le

Eurovision : Les 12 points du jury roumain ne sont pas allés à la Moldavie, mais à l'Ukraine !

Alors que l'on croyait à une victoire limpide de l'Ukraine (631 points) lors du 66e Concours Eurovision de la Chanson (CEC) avec la chanson « Stefania », interprétée par le Kalush Orchestra, la télévision roumaine vient tout remettre en cause.

Dans un communiqué, l'opérateur indique « avoir été surpris de constater que le résultat du vote du jury roumain n'a pas été repris dans le calcul du classement final, les organisateurs attribuant un autre ensemble de scores aux candidats à la finale, au nom du jury de notre pays. Nous tenons à mentionner que le jury roumain a décidé d'attribuer la note maximale aux représentants de la Moldavie. »

Il fait également référence à un message envoyé par l'UER aux représentants des pays participants samedi soir, informant : « Dans l'analyse des votes donnés par les jurys nationaux par le partenaire électoral paneuropéen de l'Union européenne de radio-télévision (UER) après la deuxième répétition générale de la deuxième demi-finale du Concours Eurovision de la chanson (CES) 2022, certains modes de scrutin irréguliers ont été identifiés dans les résultats de six pays. Afin de se conformer aux Directives de vote pour le concours, l'UER a travaillé avec son partenaire votant pour calculer un résultat de remplacement agrégé pour chaque pays concerné, à la fois pour la deuxième demi-finale et pour la grande finale (calculée sur la base des résultats d'autres pays ayant un vote similaire) ».

« Dans le message, la Roumanie n'a pas été explicitement nommée sur la liste des six pays, et elle n'a pas non plus reçu, à la fin de la deuxième demi-finale, celle indiquant l'identification de « modèles de vote irréguliers », une communication officielle concernant une suspicion des organisateurs concernant le vote du jury en Roumanie. La personne désignée par TVR pour gérer la communication avec l'UER pour le vote du jury national a remarqué l'incohérence entre les scores transmis la veille, après le spectacle pour le jury, et les notes que l'UER, lors de l'événement, a annoncé qu'elle introduirait dans le classement, comme provenant du jury national.

Dans le même temps, la présentatrice Eda Marcus n'a pas été autorisée à participer à l'émission officielle pour communiquer les résultats. De plus, samedi, la personne en charge du vote au nom de TVR a participé à deux téléconférences avec les organisateurs pour établir les règles de présentation / positionnement / lecture d'Eda Marcus. Elle a également participé à la répétition de transmission du résultat du jury, sans recevoir aucune communication concernant d'éventuels soupçons ou l'intention de l'organisateur d'apporter des modifications au vote des jurés roumains.

Nous soulignons que le jury national a regardé le spectacle après quoi il a voté en présence d'un notaire et s'est conformé aux règles imposées par l'organisateur. Nous réaffirmons que ni les jurés, ni les représentants de TVR, n'ont été informés, après la deuxième demi-finale, de l'existence de soupçons à l'encontre du vote roumain.

Par conséquent, les règles ont été modifiées pendant le jeu, sans que les participants aient été informés à l'avance, ils ont découvert lors de la diffusion que certains votes des jurys nationaux avaient été modifiés par l'organisateur.

Dans ce contexte inhabituel, qui nous a désagréablement surpris, TVR a demandé aux organisateurs de nous fournir formellement les raisons concrètes pour lesquelles ils ont remplacé la note du Jury en Roumanie par un « substitut » calculé de manière non transparente. En fonction de la réponse qui nous sera envoyée, TVR se réserve le droit de prendre des mesures pour corriger la situation créée. », conclut le communiqué de la télévision roumaine.

Ce n'est pas là le seul problème survenu samedi soir : selon les autorités italiennes, plusieurs tentatives de cyberattaques auraient été déjouées...

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU d'Angers
Concession de service pour la gestion du service de télédistribution et téléphonie patient (offre multimédia patient).
» Voir l'avis de concession de service public