Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Stéphane Duhamel, directeur général de RTL, a expliqué à propos de l'arrêt annoncé de l'émission "Les grosses têtes" à la fin décembre que "le juge de paix, ce sont les auditeurs et ils nous ont fait savoir que le changement leur posait problème". Au cours d'une conférence de presse commune au siège de RTL avec l'animateur Christophe Dechavanne qui a repris l'émission de Philippe Bouvard depuis septembre, Stéphane Duhamel a reconnu : "Nous avons sous-estimé le fait de maintenir l'émission avec Christophe Dechavanne (...) On s'est heurté au domaine de l'affectif et de l'irrationnel". Selon lui, "ce n'est pas le style de RTL de s'inscrire dans des durées courtes". Il a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une "décision marketing" et qu'elle avait été prise "en commun" avec l'animateur. "Cette décision nous a semblé être celle de la cohérence à partir du moment où il y a un certain rejet de la part des auditeurs". Il a aussi évoqué "le dégât d'une polémique" (ndlr, avec Philippe Bouvard) "qui a rendu la vie future des +Grosses têtes+ impossible". Christophe Dechavanne pour sa part a précisé : "Quand la mayonnaise ne prend pas au bout de trois mois et demi, il y a peu de chance qu'elle finisse par prendre pour une émission quotidienne. Les Français sont assez pantouflards et on a bousculé 23 ans d'habitudes". "Je suis triste que cette émission s'arrête mais je reste à RTL et il est convenu de reprendre un travail, probablement quotidien, dans les mois qui viennent", a-t-il poursuivi.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public