Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Une commission formée par quatre dirigeants du Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) de France, a indiqué que la France avait renoncé à participer au programme du micro-satellite scientifique franco-brésilien, a rapporté l'Agence Brésil L'accord d'intention avec l'Institut brésilien de recherches spatiales (INPE) de Sao José dos Campos, situé à 120 km de Sao Paulo, avait été signé en 1996. Le projet prévoyait la construction d'un micro-satellite scientifique de quelque 100 kilos qui devait permettre de mener 9 expériences et dont le lancement était prévu en 2004. Le coût du projet était évalué à 10 millions de dollars. Lors d'une visite à l'INPE, les responsables du CNES ont proposé la livraison sans aucun coût de tous les équipements déjà produits et acquis, l'appui technique, les tests de sous-systèmes du satellite dans leurs laboratoires ainsi que leur collaboration dans la mise au point détaillée de l'altitude et de l'orbite, notamment. Dans la reformulation de l'accord, le CNES et l'INPE se sont mis d'accord sur le retrait intégral du satellite du matériel qui devait servir aux expérimentations prévues côté français, dont un giroscope de l'Agence spatiale européene (Esa).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public