Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

M6 diffusera à la rentrée la troisième saison de "Popstars", son programme de télé-réalité suivant pas à pas la formation d'un groupe de chanteurs, organisé cette fois en "duel" entre filles et garçons. Quatorze épisodes (contre 17 pour "Posptars 2") seront diffusés à la rentrée - la chaîne se refuse encore à dévoiler le jour de diffusion et la date de lancement - face à la troisième saison de "Star Academy", le programme concurrent de TF1, a expliqué M6 . Cette année, filles et garçons seront séparés. Sélectionnés séparément, les 20 filles et 20 garçons (éliminés progressivement) auront leurs propres professeurs (deux femmes pour les filles, deux hommes pour les garçons) et un groupe de deux à six personnes de chaque sexe sera constitué. C'est le jury qui choisira le groupe vainqueur. Il pourra enregistrer son album et faire ses débuts sur scène. Pour cette troisième édition, toujours produite pas Expand/Adventure Line Productions (groupe Canal+, Vivendi Universal) le jury est composé d'Olivier Nusse, directeur général d'ULM (un label Universal Music, le groupe qui produira l'album du groupe vainqueur), Angie, "coach" vocal, et Roberto Ciurleo, directeur de l'antenne et des programmes de NRJ. "Popstars 2" (2002) avait donné naissance au groupe mixte Whatfor, aujourd'hui dissous, et "Popstars 1" (2001) au groupe féminin L5. Interrogé, lors de la présentation de l'émission, sur l'avis que doit rendre prochainement le conseil d'Etat sur la qualité d'"oeuvre" de "Popstars" (une définition donnant droit aux aides du Centre national de la Cinématographie), son producteur Denis Mermet a déclaré qu'il ne voyait "pas pourquoi Popstars devrait être considéré comme un jeu et non comme une oeuvre", dénonçant "un lobby", qui ne veut pas reconnaître que Popstars est "un documentaire". Des intermittents du spectacle, opposés à la réforme de leur régime spécifique d'assurance-maladie, ont pu rappeler leur position à l'issue de la présentation. Des intermittents avaient perturbé les sélections des candidats à Nantes et au Havre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›