Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Les journaux jordaniens ont exprimé lundi leur mépris pour la nouvelle chaîne de télévision en arabe financée par les Etats-Unis, Alhurra, estimant qu'elle manquait de crédibilité et qu'elle avait un ton "arrogant". Il s'agit des premières réactions dans le monde arabe à cette chaîne lancée samedi, dans le but de concurrencer la chaîne satellitaire qatariote Al-Jazira et sa concurrente Al-Arabiya, basée à Dubaï. Pour le quotidien de langue anglaise Jordan Times, les émissions d'Alhurra, qui signifie en arabe "La libre", sont marquées par "le manque de crédibilité et la futilité". "Alors que la chaîne insiste sur le fait que sa ligne éditoriale sera indépendante, elle est parrainée par le gouvernement américain, ce qui la rend immédiatement suspecte", ajoute le quotidien. "Un autre problème est sa condescendance" à l'égard des Arabes, car "elle semble présumer que les peuples de la région ne comprennent pas les Etats-Unis et leurs principes de démocratie et de liberté", ainsi que "son arrogance, car elle estime que si les peuples de la région comprenaient cela, ils appuierait la politique étrangère américaine", ajoute le journal. "Les bonnes paroles et les belles images ne changeront pas la réalité de l'ocupation israélienne ou du chaos en Irak, qui sont tous deux dus à la politique américaine", poursuit le Jordan Times. Pour sa part, le quotidien al-Dostour accuse Alhurra d'être "un projet colonialiste américano-sioniste" dont le but est de "mettre en évidence l'hégémonie américaine et de faire d'Israël le maître de la région". Le quotidien publie une caricature d'un homme, les mains liées derrière le dos et la tête couverte d'un sac sur lequel est inscrit le nom d'Alhurra et la mention "chaîne satellitaire financée par le congrès américain, dirigée vers le peuple arabe". Selon le Bureau américain de radiodiffusion (BBG), l'agence fédérale chargée de superviser cette nouvelle chaîne financée par le Congrès américain, Alhurra a pour objectif de redorer l'image de l'Amérique dans la région et de réduire l'influence d'Al-Jazira et Al-Arabiya.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public