Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Antoine et Simon, amis depuis vingt ans, sont quittés par leur femme respective et décident de partager le même toit, formant une famille recomposée dont les joies et les soucis sont contés avec finesse et humour dans une nouvelle série sur France 3, "Inséparables". Le premier épisode sera diffusé ce soir et le deuxième en janvier. Le troisième opus est en cours d'écriture et sera tourné au printemps par la réalisatrice, Elisabeth Rappeneau. Michel Boujenah est Simon, marié depuis 18 ans avec Aline (Isabelle Gelinas). Quand sa femme le quitte, sous le choc, il se réfugie chez Antoine, son meilleur ami, et rêve de reconquérir celle qui l'a abandonné. Réunis sous le même toit, les deux hommes, dissemblables mais unis par une amitié vieille de 20 ans, vont s'épauler, beaucoup se disputer et finalement progresser. Leurs querelles ressemblent à celles de beaucoup de couples : ils se disputent sur les courses, l'argent et l'éducation des enfants (ils en ont trois à eux deux). Simon croit en l'autorité, la rigueur, l'école tandis qu'Antoine, plus libertaire, prône l'écoute, le laisser-faire et l'école buissonnière. Dans le deuxième épisode, la famille fuit Paris et son stress et part s'installer à la campagne, où Simon sympathise avec Henri (Michel Duchaussoy), père d'Antoine que ce dernier déteste. La scénariste, Corinne Atlas, connaît Michel Boujenah depuis ses 17 ans et a écrit ses personnages en pensant à lui, et à Charles Berling que Michel Boujenah lui avait présenté. A travers ces deux téléfilms, elle a voulu porter un double regard : sur l'amitié entre deux hommes issus du babyboom, perdus face à des femmes qu'ils ne comprennent plus, et sur une famille recomposée nouvelle manière. Corinne Atlas a écrit les scénario de plusieurs épisodes de la série à succès "Une famille formidable", qui passe depuis plusieurs années sur TF1, à raison de quelques épisodes tous les 3 ou 4 ans. "On m'a souvent demandé d'écrire des séries façon +Une famille formidable+ mais cela ne m'intéressait pas", indique-t-elle. L'histoire d'"Inséparables" "est une manière détournée d'aborder la famille". Le jeu subtil de Michel Boujenah et le charme de Charles Berling font de ce duo une réussite. Les dialogues sont drôles, vifs, et abordent finement plusieurs grands thèmes d'aujourd'hui : les liens entre les hommes et les femmes, entre les parents et leurs enfants, entre les adultes et leurs parents et les relations au sein d'un couple (quel qu'il soit). La scénariste et la réalisatrice ont évité presque tous les clichés. D'accord, la famille de la jeune fille que s'apprête à épouser le fils aîné d'Antoine est un condensé de bourgeoisie snob et parisienne, mais le portrait est drôle. Et le père de la fiancée, d'abord réprobateur, est ensuite intrigué, voire séduit par la manière de vivre du père de son futur gendre. Autre point fort de cette série, les caractères ne sont pas figés. Au fil des épisodes, ils évoluent. "Ils ne changent pas complètement mais ils s'imprègnent l'un de l'autre", explique la scénariste.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public