Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Victor Lanoux va faire une infidélité à son personnage de "Louis la Brocante", atout-maître de France 3, en interprétant sur cette même chaîne un commissaire de police à la retraite lancé aux trousses d'un meurtrier en série dans "Les courriers de la mort", téléfilm de Philomène Esposito, diffusé en deux parties, les 4 et 5 mars à 20H50. Victor Lanoux prouve qu'un rôle récurrent à la télévision, en l'occurence un brocanteur au coeur tendre plébiscité par des audiences record (jusqu'à 8 millions de téléspectateurs en mars 2005), ne le transforme pas forcément en prisonnier. Tout en délaissant le cinéma, malgré une apparition dans "Reine d'un Jour" en 2001, le comédien a déjà interprété en parallèle, sur la même chaîne, un directeur de société au chômage ("Pierre et Farid"), un homme inquiétant dans "Chauffeur de maître" ou encore le tendre "pacha" de "Belle Grand-mère", au côté de Macha Méril. Avec "Les courriers de la mort", Victor Lanoux incarne cette fois-ci l'opiniâtre commissaire Laviolette, héros attachant de l'écrivain Pierre Magnan, rappelant un autre enquêteur célèbre, le "Maigret" de Georges Simenon. Spécialiste de l'oeuvre de Giono, Pierre Magnan, né à Manosque, auteur également de "La maison assassinée", a toutefois modelé son personnage avec toute la générosité de la Provence : Laviolette est aussi romantique et attachant que son patronyme. Victor Lanoux qui avait renoncé à succéder à Jean Richard dans "Maigret" au profit de Bruno Cremer, est idéal dans les atours de ce commissaire de police à la retraite nettement moins bourru. Diffusés en deux parties de 90 minutes et tournés dans le Luberon, "Les courriers de la mort", adapté du roman par Odile Barski, ont pour toile de fond un secret de famille au coeur de la Provence, mêlant tout un village. Des dizaines d'années après les faits, un mystérieux assassin se lance dans une vengeance implacable et méthodique. "Le choix de Victor Lanoux pour Laviolette s'est imposé très rapidement", souligne Philomène Esposito. Pourtant, Philomène Esposito note qu'"on ne l'attend peut-être pas dans ce registre-là" Victor Lanoux explique: "mon personnage est une sorte de mélange amusant entre Maigret et Hercule Poirot, un enquêteur taquin et un peu caustique, une ironie qui fait partie de son charme".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public