Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Sept ans après le lancement de la série américaine à succès "Les Soprano", France 4 offre aux téléspectateurs la première diffusion française en clair à une heure de grande écoute de cette série de HBO, dont le personnage principal est un chef maffieux au bord de la crise de nerfs. Jusque-là, seuls les téléspectateurs abonnés à la chaîne thématique Jimmy, ou les initiés qui ont veillé le vendredi vers minuit/une heure du matin sur France 2, ont pu voir cette série maintes fois primée aux Emmy Awards ou aux Golden Globes. "Les Soprano" esr diffusée par France 4 en version française, à partir de ce soir, 20h50, à la place de "A la maison blanche" ("The West Wing"), une autre série américaine majeure qui avait également été reléguée sur France 2 à une case pour noctambules. Selon le créateur des "Soprano", David Chase, la série peut se lire comme "une satire du capitalisme". C'est aussi une série familiale, avec une famille pour le moins spéciale. Tony Soprano (James Gandolfini) est représentant syndical dans une entreprise de ramassage d'ordures, mais aussi un maffieux qui gravit les échelons, en se faisant des ennemis. Il est bouleversé jusqu'aux larmes par une famille de canards de passage dans sa piscine, mais agit sans le moindre scrupule devant des êtres humains à sa merci. Après une crise d'angoisse, il commence à consulter, en secret, un psy, le docteur Melfi (Lorraine Bracco). Au fil des consultations, de la vie de famille et de ses activités illégales, on prend la mesure des conflits qui l'opposent aux membres de sa famille, notamment à sa mère Livia et à son oncle Junior. A la fois "ganster show" et tragi-comédie, "Les Soprano" est une série dérangeante pour le téléspectateur --comment peut-on éprouver de l'empathie pour une famille de maffieux?-- mais aussi attachante, avec un humour très particulier. La sixième saison, vraisemblablement la dernière, débutera aux Etats-Unis en mars avec douze épisodes, suivis ultérieurement de "huit épisodes bonus". "Les Soprano" a fait souffler un vent de liberté sur l'écriture télévisuelle, mais c'est aussi une marque déclinée tous azimuts par HBO : T-shirts, cravates, tenues de base-ball, tasse, livres de cuisine, cigares...
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public