Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La directrice adjointe de France 24 et responsable du service arabe de la chaîne, Agnès Levallois, a affirmé que les déclarations du président Nicolas Sarkozy sur le projet de réforme de l'audiovisuel extérieur français étaient "un choc" pour cette chaîne, rapporte le quotidien al-Charq al-Awsat. "Les déclarations du président (Sarkozy) étaient un choc pour nous. Personne ne s'y attendait. Je pense qu'il n'a pas compris notre projet ou que ses conseillers, qui connaissent bien notre dossier, ne lui ont pas expliqué suffisamment la raison de notre présence", a déclaré Agnès Levallois dans une interview au journal saoudien. "Le problème aujourd'hui n'est pas la francophonie, mais de faire parvenir notre discours au monde", a poursuivi Mme Levallois. L'ex-président français "Jacques Chirac, lui aussi, ne voyait pas l'utilité d'une chaîne d'information émettant dans une langue autre que le français, avant d'être convaincu que le monde ne comprendra pas notre politique et nos positions si on ne s'adresse pas à lui en anglais, en arabe et en espagnol", a-t-elle ajouté. M. Sarkozy avait suscité la surprise, le 8 janvier, en souhaitant qu'une nouvelle chaîne de télévision appelée "France Monde", regroupant les moyens de TV5, France 24 et Radio France Internationale, soit créée en 2008 et qu'elle ne diffuse qu'en français.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public