Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, a convoqué un conseil d'administration extraordinaire le 27 février sur la suppression de la publicité, demandant aux ministres de tutelle des garanties de compensation dès 2008, a-t-on appris auprès de la direction. M. de Carolis a adressé un courrier aux ministres de la Culture et des Finances pour un CA extraordinaire "au cours duquel il fera le point sur les conséquences de la suppression de la publicité et les différentes pistes envisagées", a précisé la direction du groupe public à l'AFP. Dans ce même courrier, le PDG fait savoir que l'annonce de la suppression de la publicité "provoquera probablement une perte de recettes publicitaires sur l'année 2008", a-t-on ajouté. "Or si on veut maintenir les hypothèses du budget 2008, il faut une substitution de la recette perdue. On attend des engagements sur ce point", a précisé la direction. Dans l'hypothèse où il n'y aurait pas de compensation, M. de Carolis a évoqué la possibilité de "réduire la voilure" en 2008, "sans affecter l'emploi des personnels", précise de son côté l'intersyndicale, à l'issue d'une rencontre avec le PDG. Cela affecterait notamment les programmes achetés à l'extérieur aux producteurs indépendants, a expliqué à l'AFP le porte-parole de l'intersyndicale, Jean-François Téaldi. Selon l'intersyndicale, le manque à gagner sur les rentrées publicitaires prévues en 2008, "pourrait être de 20%, soit 160 millions d'euros sur un budget de 850 millions d'euros". Et, au total, "l'ensemble des besoins" pour compenser la mesure (investissements dans les programmes de remplacement de la publicité, restructuration de la régie publicitaire) "représenterait 260 millions d'euros" dès 2008, estiment les syndicats. Ce chiffre est néanmoins démenti par la direction. "On ressort de la réunion plus inquiets que jamais", a commenté le porte-parole de l'intersyndicale, qui doit être reçue mardi matin à l'Elysée.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public