Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Alain de Pouzilhac, PDG de la chaîne française d'information internationale France 24, sera nommé prochainement président de la future holding coiffant l'audiovisuel extérieur public, affirment plusieurs médias. La journaliste Christine Ockrent a été sollicitée pour seconder M. Pouzilhac, avec le titre de directrice générale de la holding, mais elle réserve à ce stade sa réponse, selon le site LePoint.fr. Interrogés par l'AFP, Alain de Pouzilhac et Christine Ockrent n'avaient pas réagi à ces informations mardi en fin d'après-midi. Christine Ockrent est journaliste à France 3 et effectue des chroniques à France 24. Des sources proches du dossier, interrogées par l'AFP, jugent ces informations -données initialement par le quotidien Le Figaro- très crédibles sans pouvoir les confirmer officiellement. Le ministère de la Culture a refusé pour sa part de commenter "des rumeurs". Une porte-parole de l'intersyndicale, Carole Petit (SNJ), a indiqué mardi que le président de la République "ferait des déclarations sur le sujet à la fin de la semaine". Nicolas Sarkozy s'est refusé à donner d'autres précisions, lors d'une rencontre avec les syndicats de l'audiovisuel public mardi matin qui précédait l'installation officielle de la commission pour la nouvelle télévision publique, a-t-elle ajouté. Le chef de l'Etat a présidé une réunion consacrée à l'audiovisuel public extérieur vendredi dernier à l'Elysée, tandis que les rumeurs avancent depuis quelques semaines plusieurs noms, dont celui de Alain de Pouzilhac, pour diriger la future holding. Cette holding, qui pourrait s'appeler France Monde, coiffera TV5Monde, France 24 et Radio France Internationale (RFI), selon un projet de réforme initié par Nicolas Sarkozy. Les partenaires de TV5Monde vont se réunir à Ottawa vendredi et samedi pour examiner l'avenir de la chaîne francophone dans le cas où la France poursuivrait son projet visant à la coiffer d'une holding française. Ce projet a été critiqué par les partenaires de la chaîne (hors la France) en Belgique, Suisse, au Canada, au Québec et à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public