Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le député PS, Patrick Bloche a ironisé mercredi sur "la boîte à idées permanente" proposée par le gouvernement pour financer l'audiovisuel public après que la ministre de la Culture a évoqué l'hypothèse d'élargir l'assiette de la redevance TV aux résidences secondaires. "S'il ne s'agissait pas de l'avenir de l'audiovisuel public, on pourrait presque rire de cette sorte de boîte à idées permanente", a déclaré à l'AFP le député, vice-président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale en charge des médias. Il "constate que la ministre lance une idée par jour quitte à se dédire le lendemain, ainsi hier elle proposait une taxe sur les appareils électroniques". "On est revenu maintenant à la redevance et comme le gouvernement ne veut pas l'augmenter, alors on parle de l'assiette, c'est très amusant pour ceux qui ont de la mémoire, car c'est la droite qui en 2004 a supprimé la redevance sur les postes TV en résidence secondaire", ajoute-t-il. "Si on cherche une piste redevance, alors refondons-là et donnons lui un caractère progressif comme l'impôt sur le revenu", a-t-il soutenu. "Un mois et demi après que l'idée a été lancée, le gouvernement et le président de la République ne sont toujours pas en capacité de nous dire comment ils trouveront le 1,2 milliard d'euros qui permettra de compenser la suppression de la publicité dans l'audiovisuel public", a-t-il conclu.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public