Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Plusieurs centaines de personnes ont rendu mardi à Paris un dernier hommage à Pascal Sevran, dont le premier cercle des amis du chantre de la chanson française: le maire de la capitale Bertrand Delanoë, l'acteur Alain Delon, l'écrivain Philippe Besson, la chanteuse Marie Myriam... Deux membres du gouvernement, Christine Albanel (Culture) et Xavier Bertrand (Travail), ainsi que l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, un proche de l'animateur de télévision et parolier décédé vendredi à 62 ans, ont assisté à l'office religieux. La cérémonie se tenait en l'église Saint-Louis-en-l'Ile, dans ce quartier du coeur de Paris où Pascal Sevran s'était installé il y a une dizaine d'années. Dans la nef se sont massées des personnalités du show-biz (Jean-Luc Lahaye, Rika Zaraï, Michou, Orlando, le frère de Dalida pour laquelle Pascal Sevran a écrit "Il venait d'avoir 18 ans"), l'ancien ministre de François Mitterrand Roland Dumas, l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy Georges-Marc Benamou, le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian, le président du Stade français (rugby) Max Guazzini... Le monde de la télévision était bien représenté (les animateurs Michel Drucker, Marc-Olivier Fogiel, etc.), avec la présence notamment de ceux qui furent les "patrons" de l'animateur à TF1 (Hervé Bourges) puis France Télévisions (Patrick de Carolis). L'hommage à l'inventeur de "La chance aux chansons" a logiquement été ponctué de chansons françaises: "Que reste-t-il de nos amours ?" (Charles Trenet), "Evidemment" (France Gall), "Mistral gagnant" (Renaud)... Lors de l'office, l'écrivain Philippe Besson a été le premier à rendre hommage à Pascal Sevran. "Nous devrons apprendre à nous débrouiller avec son silence, son absence, mais nous nous reverrons", a-t-il dit. Puis Alain Delon a lu un texte du disparu, "à la demande de (sa) famille et surtout parce que je (l')aimais". "Notre présence ici confirme à Pascal, si besoin en était, que le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants", a conclu l'acteur, visiblement ému, avant que Marie Myriam, la dernière artiste représentant la France à avoir remporté l'Eurovision (1977), ne donne lecture d'une lettre de Saint Jean. Enfin, les membres de l'assistance ont été invités, un oeillet à la main, à venir se recueillir devant le portrait d'un Pascal Sevran au regard énigmatique dressé à la gauche de l'autel. Sur les marches de l'église écrasées de soleil, quelques célébrités ont redit devant micros et caméras quelques mots amicaux en guise d'ultime salut à l'animateur. Hervé Vilar a confié qu'il retiendrait de lui "l'amour de la vie, la passion, le caractère". Didier Barbelivien, lui, a perdu "un ami précieux". "La présence d'autant d'amis en témoigne", a-t-il relevé. L'inhumation de Pascal Sevran aura lieu mercredi dans l'intimité familiale à Morterolles-sur-Semme (Haute-Vienne).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public