Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La Chine, qui cherche à renforcer son contrôle sur l'internet, a annoncé que les chansons, chinoises ou étrangères, disponibles sur les sites de musique devaient recevoir une autorisation préalable, a rapporté le Global Times. Les fournisseurs de musique étrangers devront également présenter une traduction chinoise des textes de chaque chanson, selon cette nouvelle règle édictée par le ministère de la Culture et qui entrera en vigueur à partir du 31 décembre. Dans un communiqué adressé à l'AFP, le ministère de la Culture a affirmé que cette nouvelle mesure était nécessaire "pour réguler la transmission de l'information culturelle, protéger la culture du pays et préserver l'éthique du public". Le ministère souligne qu'il s'agit à la fois de lutter contre la pornographie et la violence, mais aussi de "renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle". Selon un porte-parole du ministère cité par Global Times, un système rapide d'autorisation sera mis en place pour obtenir la réponse sous trois jours. Selon ce même porte-parole, les chansons composées, enregistrées ou postées par les internautes ne seront pas concernées par cette nouvelle règle. La Chine dispose de la première population d'internautes au monde (au moins 338 millions). Le gouvernement a renforcé ces derniers mois son contrôle sur l'internet, officiellement pour lutter contre la pornographie et la violence, mais, selon les groupes de droits de l'Homme, pour contrôler les opinions dissidentes. Fin juin, la Chine avait suspendu son projet de doter tous les ordinateurs d'un logiciel de filtrage des contenus pornographiques sur l'internet à la suite de vives critiques en Chine même et à l'étranger.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public