Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

ANOVO en redressement judiciaire

C'est un groupe très spécifique pas très connu du grand public...et pourtant. Un terminal Canal+, une box Adsl...en panne, où vont-ils ? Le plus souvent auprès de la société ANOVO.

Dépannés, reconditionnés...ces terminaux connaissent ensuite une autre vie chez le client final.

ANOVO en 1996 faisait partie des 2 ou 3 sociétés travaillant à la fois pour Canal + et TPS, belle performance ! Aujourd'hui, les activités du groupe s'appuient sur le slogan indiqué sur leur site Internet : « Leader européen de la gestion durable du cycle de vie des produits électroniques ». La contexte économique difficile a obligé le groupe ANOVO à s'appuyer sur le droit commercial.

A lire cet extrait d'un communiqué de presse présent sur le site du groupe :

« ...Dans ce contexte, la Direction Générale du Groupe ANOVO, en accord avec le Conseil d'administration et après en avoir informé le comité central d'entreprise, a déclaré la cessation des paiements de son entité française ANOVO SA (1/3 du chiffre d'affaires du Groupe). Le Tribunal de commerce de Beauvais a ouvert, le 28 juillet 2011, une procédure de redressement judiciaire assortie d'une période d'observation de 6 mois.
Le Groupe ANOVO précise à l'attention de ses salariés, fournisseurs, clients et autres partenaires que son activité se poursuit dans ce nouveau cadre, aussi bien en France que dans l'ensemble des filiales à l'international. Cette période d'observation sera également mise à profit pour entamer de nouvelles discussions avec des investisseurs et/ou repreneurs potentiels en vue d'assurer la pérennité de ses activités. À cet effet, l'administrateur judiciaire a fixé une date limite de remise de tous les projets au lundi 3 octobre 2011... »

C'est pourquoi, L'entreprise a été déclarée en cessation de paiement jeudi 28 juillet par le tribunal de Commerce de Beauvais et placée sous administration judiciaire. Près de 600 emplois sont menacés en France (5.600 salariés dans dix pays).

La fin de la période d'observation a été fixée au 17 janvier.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public