Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Deux dirigeants d'une entreprise d'installation d'antennes paraboliques de Villeurbanne (Rhône), qui promettaient la réception de centaines de chaînes, ont été condamnés hier à six mois de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende chacun pour publicité frauduleuse, par le tribunal correctionnel de Lyon. Lors de l'audience, le 27 mai, le représentant du parquet avait requis un an de prison avec sursis, assorti de 25.000 euros d'amende, à l'encontre du PDG d'Avenir Numerics, Laurent Ulrich et de son associé. Près de 150 plaignants s'étaient manifestés dans toute la France au cours des quatre dernières années, victimes d'une publicité trompeuse promettant notamment des centaines de chaînes, dont des dizaines en Français, avec l'installation d'une antenne parabolique. L'avocat d'un des deux prévenus, Me Jean-Félix Luciani, a reconnu que certains commerciaux de la société qui démarchaient à domicile avaient pu avoir "des discours excessifs" et que certains documents commerciaux avaient été "ambigus".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public