Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Karl Zéro proposera à partir de ce soir 2 septembre un "Journal des bonnes nouvelles" (JBN) de 20H05 à 20H30, un JT "assez sarcastique" qui "cherchera les bonnes nouvelles derrière les mauvaises". Faisant suite au Guignols, ce Journal des bonnes nouvelles s'adressera aux 18-34 ans, et principalement à "ceux qui ne regardent pas les JT classiques", a déclaré mardi Karl Zéro lors de la présentation de l'émission. Présenté par Estelle Martin et Victor Robert, avec Patrice Carmouze (ex-Paris Première) pour rédacteur en chef, le JBN proposera plusieurs sujets, entrecoupés de séquences humoristiques. "Ce sera un journal de la mauvaise foi", s'est amusé Karl Zéro, le but n'étant pas forcément de rendre compte de l'actualité heureuse, mais de "prendre le contre-pied des angles habituels pour montrer qu'une mauvaise nouvelle pour certains est parfois bonne pour d'autres". Le ton promet d'être très "second degré", mais Karl Zéro estime qu'il "sera très bien décrypté" par le public auquel il s'adresse. "Impertinent et insolent" le JBN sera "très rythmé", et devrait ressembler, dans la forme, à une "exagération des JT américains". Outre un noyau dur de journalistes de de i-télévision, la chaîne d'information continue de Canal+, le JBN s'appuiera également, suivant l'actualité, sur le reste de la rédaction. Elle comptera également avec des signatures telles que Pierre Bellemare (pour un télé-achat), ou Danièle Gilbert, qui interviewera les passants à la station de métro parisienne Bonne Nouvelle. Karl Zéro assurera pour sa part l'interview d'une personnalité, trois fois par semaine.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
49,90 €
39,99 €
91,90 €
73,00 €
30,39 €
34,39 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public