Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La télévision qatariote Al-Jazira a bâti une bonne partie de sa notoriété dans le monde grâce aux cassettes vidéo du chef du réseau terroriste Al-Qaïda, Oussama ben Laden, l'homme le plus recherché au monde. La dernière cassette en date a été diffusée lundi soir par la chaîne, mais ben Laden, dont le sort est toujours inconnu et prête depuis des mois à tout genre de spéculations, n'est cependant pas apparu sur la bande. Al-Jazira s'est contentée de diffuser un enregistrement sonore de moins de cinq minutes attribué au chef du réseau Al-Qaïda, accusé par Washington, d'avoir perpétré les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. La chaîne a été le principal vecteur dans le monde arabo-musulman de la "guerre des images", notamment autour du conflit afghan et de "l'invasion" israélienne en territoires palestiniens. Elle a diffusé au moins cinq cassettes relatives à Al-Qaïda depuis octobre 2001. A chaque fois, ben Laden apparaissait et prenait la parole notamment pour appeler les musulmans au Jihad (la guerre sainte) contre les Etats-Unis ou pour revendiquer les attentats du 11 septembre. A ces messages de ben Laden qui dénoncent les "mécréants" occidentaux ou arabes, s'est ajoutée fin 2000 la retransmission quotidienne sur Al-Jazira d'images choc de victimes civiles des premières semaines de la guerre en Afghanistan, dont des enfants. La dernière cassette a été remise par la société Al-Sahab (Nuages) pour la production médiatique, proche d'Al-Qaïda, qui a fait le montage et préparé la cassette. Al-Jazira diffuse notamment une émission, très suivie par de nombreux téléspectateurs arabes, intitulée "Top Secret", qui a récemment diffusé les "aveux" de deux membres d'Al-Qaïda à Karachi (Pakistan) sur l'implication de ce réseau dans les attentats du 11 septembre. L'animateur et réalisateur de l'émission, Yosri Foda, avait déclaré vendredi lors de la première partie de son émission qu'il avait interviewé Khaled Sheikh Mohamed et Ramzi ben Al-Shaiba, recherchés par le FBI. Tout comme ben Laden, seuls des portraits des deux hommes avaient été montrés à l'écran pendant quelques secondes. Selon Yosri Foda, tous deux avaient fréquenté à Hambourg (Allemagne) l'Egyptien Mohamed Atta, décrit par ben Laden comme l'homme ayant dirigé l'attaque contre la première tour du World Trade Center. Les émissions d'Al-Jazira, inaugurées en novembre 1996, irritent souvent les dirigeants arabes parce qu'elles abordent des sujets politiques, sociaux ou religieux considérés comme tabous. En juillet, l'Irak a pris des mesures contre le correspondant d'Al-Jazira alors que Ryad multipliait les critiques contre cette chaîne. En août, les autorités jordaniennes ont fermé les bureaux de cette chaîne à Amman à la suite d'une émission, jugée hostile à la Jordanie et à la famille régnante. Al-Jazira, qui fêtera en novembre prochain ses six ans d'existence, est captée par au moins 35 millions de téléspectateurs dans le monde arabe ainsi que par les Arabes et les musulmans de la diaspora.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
80,45 €
99,00 €
69,72 €
89,33 €
79,00 €
74,45 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public