Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

France Télécom va vendre le câblo-opérateur néerlandais Casema à un consortium d'investisseurs financiers, valorisant la société hors dettes à 665 millions d'euros. Le produit net de trésorerie de cette cession s'élèvera pour France Télécom à environ 510 millions d'euros, précise un communiqué de l'opérateur. L'accord de vente a été conclu avec les fonds d'investissement américains Carlyle Group et Providence Equity et le britannique GMT Communications Partners. La transaction, qui aura lieu avant la fin janvier 2003, sera réalisée "en cash", précise le communiqué. Le montant de 665 M EUR permettra de rembourser 155 M EUR de dette bancaire de Casema au 31 décembre 2002 et pour le solde, de rembourser des avances en comptes courants à Casema par France Télécom. La vente de Casema, dont France Télécom avait pris le contrôle en 1997 pour 410 millions d'euros, fait partie du programme de cession d'actifs non stratégiques prévu par l'opérateur pour réduire son endettement, qui frôle actuellement les 70 milliards d'euros. Mais la cession n'a pas été sans difficultés: en août, France Télécom avait annoncé être en négociations exclusives avec l'américain Liberty Media pour lui céder Casema pour 750 millions d'euros. En novembre Liberty Media avait interrompu les discussions à la suite de l'ouverture d'une enquête approfondie par les autorités néerlandaises de la concurrence sur cet achat. Selon le gendarme néerlandais de la concurrence, Liberty Media détenait déjà 40% du marché des Pays-Bas du câble via le groupe United Pan-Europe Communications (UPC) et sa part de marché serait passée à 60% avec la reprise de la filiale de France Télécom. France Télécom peine également à vendre sa participation de 23,1% dans l'opérateur de satellites Eutelsat, mise sur le marché depuis plusieurs mois. Orange, filiale de France Télécom a aussi décidé de conserver sa part dans l'opérateur mobile italien Wind qui devait initialement être vendue. En revanche, l'opérateur est parvenu à céder sa participation de 64% dans Télédiffusion de France (TDF), une opération qui permet à l'opérateur d'engranger 1,6 milliard d'euros
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›