Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Le mandat du président de l'Autorité de régulation des télécommunications (ART), Jean-Michel Hubert, expire le samedi 4 janvier "au soir". Outre M. Hubert, un autre membre du collège de l'ART, Christian Bècle, doit être remplacé. Le mandat de M. Bècle expire lui le mardi 31 décembre "au soir", a affirmé une porte-parole de l'ART. Créée pour favoriser le développement de la concurrence dans le secteur des télécoms en France, l'ART avait été mise en place le 5 janvier 1997, indique l'Autorité sur son site internet. Le collège de l'ART compte cinq membres, y compris son président. Nommés pour une durée de six ans, les membres de l'Autorité sont irrévocables et leur mandat est non renouvelable. Trois membres du collège, dont son président, sont désignés par le président de la République, sur proposition du Premier ministre. Les deux autres sont nommés respectivement par le président de l'Assemblée Nationale et le président du Sénat. M. Hubert était devenu en janvier 1997 le premier président de l'ART. Né en 1939, ancien élève de l'Ecole polytechnique, il est ingénieur général des télécommunications. M. Hubert a orchestré tous les grands chantiers de l'ART dans la téléphonie fixe, la téléphonie mobile et l'internet. M. Bècle avait été nommé membre du collègue de l'ART fin décembre 1999 par le président de l'Assemblée nationale, en remplacement de Bernard Zuber qui avait souhaité rejoindre la Cour des Comptes. Né en 1941, professeur au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), M. Bècle avait été nommé pour trois ans afin d'achever le mandat de M. Zuber. La presse a évoqué ces derniers jours les successeurs possibles de MM. Hubert et Bècle. La présidence de l'ART pourrait revenir à Paul Champsaur, actuel directeur général de l'Insee, tandis que M. Bècle pourrait être remplacé par Gabrielle Gauthey, directrice des nouvelles technologies à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Si la nomination de Mme Gauthey était confirmée, elle serait la première femme membre du collège de l'ART.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›