Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Amine ALLAM, le

Investissements croissants en Algérie pour la couverture du grand Sahara

Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a mis en avant, "l'intérêt particulier" accordé en matière de consécration du droit à l'information aux régions du sud du pays au regard de leur position sensible aux plans de la sécurité et de la souveraineté.

En réponse à un membre du Senat, lors d'une plénière consacrée aux questions orales, sur le droit de la population du sud du pays à l'information nationale et à l'accès à la diffusion radiotélévisée, M. Belhimer a fait remarqué "la tendance positive" du Gouvernement sur ce plan, par la prise en compte des préoccupations des wilayas du Sud.

Le droit à l'information et à la communication "figure parmi les priorités du Gouvernement", a-t-il souligné précisant que le secteur "vise à travers des chantiers de réformes ouverts et participatifs, à consacrer et à promouvoir ce droit, notamment au niveau local et plus particulièrement, dans les zones d'ombre".

Evoquant les réalisations accomplies dans ce cadre, le ministre a rappelé que Télé diffusion d'Algérie (TDA) compte désormais 168 sites, répartis sur huit (08) wilayas (Départements) du Sud, dédiés à la diffusion de divers programmes en analogique et en numérique outre le réseau des stations de proximité au niveau de ces wilayas.

Concernant la diffusion des programmes télévisés, M. Belhimer a indiqué que la transmission est effectuée via des stations terrestres et par satellite., soulignant que les investissements importants mobilisés par les Pouvoirs publics pour l'amélioration de la couverture télévisuelle publique dans le Sud ont permis d'augmenter considérablement le taux de couverture, analogique et numérique, dans cette région.

Il a cité, à titre d'exemple, la wilaya d'Ouargla (880 KM au sud d'Alger) où la couverture numérique est passée de 19% en 2013 à 90% en 2020, alors que le mode analogique représente 90%.

Pour ce qui est de la diffusion satellitaire, M. Belhimer a mis en exergue le rôle du satellite Alcomsat-1, qui permet aujourd'hui, a-t-il dit, la diffusion de 75 programmes radiophoniques et l'émission en haute qualité des programmes de l'Etablissement public de télévision (EPTV), offrant ainsi aux populations du Sud la possibilité de capter tous les programmes.

Le ministre a abordé, également, la question de la diffusion radiophonique dans ces wilayas, faisant savoir que les programmes sont diffusés en mode terrestre par modulation de fréquences et modulation de volume (ondes moyennes).

Pour ce qui est du premier mode, qui se fait via le réseau d'émetteurs terrestres répartis à travers les 8 wilayas du Sud, ces dernières ont bénéficié de plusieurs stations radiophoniques, ce qui a permis, selon le ministre, de réduire largement le nombre des zones d'ombre et d'augmenter le nombre de programmes radiophoniques sonores à quatre, voire même à six programmes complets dans certaines régions, au lieu d'un seul ou deux dans le passé.

Quant à la diffusion par modulation de volume à travers des équipements de transmission en ondes moyennes et longues, et afin d'améliorer la couverture radiophonique, les pouvoirs publics ont entrepris la réalisation de stations de radiodiffusion en ondes moyennes, notamment dans les wilaya de Bechar, Tindouf, Tamanrasset, Ghardaïa et Illizi, a rappelé le ministre.

La réalisation d'autres stations et le renouvellement des équipements permettra de renforcer les stations qui émettent actuellement sur ondes moyennes, a-t-il dit.

Et d'ajouter qu'après la réalisation de la nouvelle station de radiodiffusion sur ondes moyennes dans la commune de Metlili, le taux de couverture radiophonique sera porté à 92% à Tindouf et à 70% à Ghardaïa.

Le ministre a assuré, enfin, que le déploiement du réseau de stations de proximité à travers les wilayas du pays, y compris celles du Sud, contribuera à augmenter la couverture dans ces régions, sachant que le sud du pays compte actuellement 16 stations émettant sur ondes moyennes, auxquelles s'ajouteront bientôt sept (7) nouvelles stations.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public