Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les investissements publicitaires en direction des chaînes de télévision du câble et du satellite vont afficher une progression de 80 à 100% cette année par rapport à 1999, a affirmé le groupe d'achat d'espace et de conseil publicitaire Carat France. La part du marché publicitaire de ces chaînes par rapport à l'ensemble du secteur de la télévision atteindra ainsi 5 à 6%, soit environ 1,7 à 1,9 milliard de francs bruts, selon les estimations de Carat France. Directeur de Carat TV et Cinéma, Emmanuel Charonnat a que ces chaînes dites du "paysage audiovisuel français (PAF) de complément" bénéficiaient cette année du quasi doublement de leur part d'audience et de la réduction de 12 à 8 minutes par heure de la publicité sur les chaînes publiques. Sans tenir compte de la future télévision numérique terrestre, Carat France estime que le PAF de complément réalisera en 2005 une part d'audience de 13 à 15%. Sa part du marché publicitaire devrait être toutefois légèrement inférieure, de 10 à 12%, certaines chaînes ne diffusant pas de publicité. Quant aux investissements publicitaires, ils seraient compris dans une fourchette de 4 à 5 milliards de francs. Toujours à l'horizon de 2005, selon les estimations de Carat France, 6 à 7 millions des foyers devraient être abonnés au câble ou au satellite, contre 2.560.000 à la fin de cette année.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
80,45 €
79,00 €
69,72 €
67,90 €
89,33 €
74,45 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public