Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Frédéric SCHMITT, le

Euronews proteste contre son blocage par la Russie

Accusée de diffuser des « Fake News », l'autorité russe des médias a bloqué la chaîne Euronews, ainsi que sa plateforme numérique, en raison de sa couverture de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Ulcérée, Euronews fait savoir qu'elle rejette fermement les allégations de « fake news » et d'appels aux citoyens à protester, avec la menace « inacceptable » d'une responsabilité pénale. En effet, le gouvernement russe a voté une loi punissant jusqu'à 15 ans de prison les journalistes accusés de désinformer les citoyens.

« Nous condamnons fermement cette restriction intolérable imposée aux millions de personnes à travers la Russie qui comptaient plus que jamais sur Euronews, pour obtenir des informations impartiales basées sur des faits, dans un contexte de désinformation et de propagande accrues. » a déclaré Euronews. Invoquant l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations unies, la chaîne réclame à l'autorité russe des médias de débloquer Euronews et de garantir au peuple russe « le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit », tel que prévu par la Déclaration. D'autre part, elle se réserve le droit d'envisager toutes les voies juridiques pour continuer à diffuser librement en Russie.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU d'Angers
Concession de service pour la gestion du service de télédistribution et téléphonie patient (offre multimédia patient).
» Voir l'avis de concession de service public