Sky
 

Sky perd aussi des abonnés

Carlos PIRES
29 avril 2022 à 09h52  
2

Tout comme Netflix, le groupe Sky vient de connaitre un trimestre atypique.

Il indique ainsi avoir perdu 106 000 abonnés au cours des trois derniers mois étudiés, totalisant désormais 22,9 millions de clients au premier trimestre 2022 sur l'ensemble des territoires où il est présent - Grande-Bretagne, Irlande, Allemagne, Autriche et Italie. Une baisse d'abonnés qui reflète la réalité sur le marché italien (réduction des droits de diffusion de Sky à la série A), mais partiellement compensée par une augmentation des clients au Royaume-Uni et en Allemagne. L'inflation galopante est aussi une cause de la baisse des abonnés, les foyers devant arbitrer sur les dépenses, ce qui n'est pas nécessaire est abandonné.

C'est ainsi tout naturellement que les revenus ont également diminué (-4,5 %) pour s'établir à 4,8 milliards de dollars, traduisant une baisse des revenus de contenu, une augmentation des revenus publicitaires et des revenus directs aux consommateurs constants.

2 commentaires

P
Patrikmore - Il y a 1 an
Le libéralisme nous amène des sociétés à deux vitesses. Pour ceux qui ont des bons revenus, ils s'en foutent si les souscriptions TV ou l'électricité sont chères. Pour les autres, ils ne peuvent pas se permettre des dépenses fixes mensuelles importantes.
h
hansmuller - Il y a 1 an
OU il y a trop d'offres.

Connectez-vous ou devenez membre pour participer et profiter de nombreux autres services.