Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le 137ème vol de la fusée Ariane, qui doit mettre sur orbite, pour le compte de la Turquie, le satellite de télécommunications Eurasiasat-1, a été reporté une nouvelle fois, à une date indéterminée, a annoncé Arianespace. Ce lancement devait avoir lieu ce lundi entre 19h04 et 21h13 (heure de la Guyane), soit entre lundi 22h04 TU et mardi 00h13 TU. Arianespace se refusait dans un premier temps à expliquer ce nouveau report. Initialement prévu vendredi soir, depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou, ce tir avait été reporté "de quelques jours", mercredi, pour des "vérifications techniques" sur la "coiffe" de la fusée (qui abrite le satellite pendant la phase de vol atmosphérique). Eurasiat-1 est le troisième satellite turc confié à la société de gestion et de commercialisation des fusées européennes. Les deux premiers, Turksat-1 et Turksat-2, ont été placés sur orbite en août 1994 et en juillet 1996 respectivement. Le lancement d'Eurasiat-1 est réalisé dans le cadre d'un contrat entre l'opérateur Eurasiasat SAM et Alcatel Space. Eurasiasat SAM, qui a son siège à Monaco, a pour actionnaires Turk Telekom et Alcatel Space. Construit sur la base de la plate-forme Spacebus-3000B3 par Alcatel Space à Cannes (Alpes-Maritimes), Asiasat-1 est un satellite de 3.580 kg au décollage équipé de 32 répéteurs en bande Ku. Après son lancement, il sera placé sur orbite géostationnaire, par 42 degrés de longitude Est, position d'où il assurera pendant plus de quinze ans des services de télécommunications entre l'Europe occidentale, le Proche et le Moyen-Orient, l'Asie centrale et l'Extrême-Orient.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public