Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La chaîne satellitaire Al-Jazira a diffusé vendredi une bande sonore qu'elle attribue au président irakien déchu Saddam Hussein et datée selon elle du 14 juin, dans laquelle il appelle à la résistance contre les forces américaines. Saddam Hussein affirme que "des cellules du jihad composées de combattants irakiens, hommes et femmes, ont été créées à grande échelle" dans tout l'Irak pour lutter contre les troupes de la coalition dirigée par les Etats-Unis qui occupent le pays. Le président irakien déchu, dont le sort reste inconnu depuis la chute de Bagdad, le 9 avril dernier, a affirmé que "lui et ses compagnons sont toujours en Irak". "Je leur rends hommage, je vous salue (le peuple d'Irak) et je salue les Moujahidine (les combattants) à Bagdad, sur les champs de bataille et je rends hommage aussi à leur détermination, à leur sacrifice et leur jihad (guerre sainte)", a ajouté le président déchu. L'administrateur civil américain en Irak, Paul Bremer a annoncé jeudi que les Etats-Unis offraient "une récompense de 25 millions de dollars pour les informations conduisant à la capture de Saddam Hussein et 15 millions de dollars pour les informations conduisant à la capture de l'un de ses deux fils", dans un message à l'adresse des Irakiens. Les attaques contre les troupes américaines attribués aux partisans du président déchu et au parti Baas dissous se sont intensifiées ces dernières semaines. Au moins 26 soldats ont été tués dans des attaques en Irak depuis le 1er mai, date à laquelle le président George W. Bush a déclaré la fin des opérations militaires majeures. Interrogé par la chaîne Al-Jazira, l'ancien chef des renseignements militaires en Irak, Wafiq Al-Samaraï, a indiqué que la voix sur la bande sonore était bien celle de Saddam Hussein et les expressions mentionnées sont celles de l'ancien chef de l'Etat irakien. Il a souligné que cette bande confirme que Saddam Hussein était toujours vivant, au moins jusqu'à l'enregistrement de la cassette, et qu'il se trouvait dans une région entre Bagdad et la ville de Samarra, à 125 km au nord de la capitale.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›