Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Plusieurs départs de journalistes ou chroniqueurs ont été annoncés ou sont en préparation à Europe 1, suscitant les craintes d'une partie de la rédaction sur "la valeur ajoutée" de la radio, tandis que la direction de la station évoque pour sa part "un renouvellement normal des programmes". Le patron de la station Jérôme Bellay n'a pas souhaité, depuis lundi, répondre aux questions de l'AFP, mais la direction a publié mercredi un communiqué, indiquant qu'elle "ne souhaite ni polémiquer ni participer à quelques règlements de comptes que ce soit avec deux ou trois personnes qui ne retrouveront pas leur place dans la grille de rentrée". La direction évoque des "transformations qui font partie du renouvellement normal des programmes à chaque saison et qui inscrivent Europe 1 dans un format toujours novateur pour les années à venir". En radio, l'été est une période traditionnellement riche en spéculations sur des changements, dans un secteur très concurrentiel. Deux personnes ont été licenciées, précise-t-on au sein de la rédaction : Jean-Louis Gombeaud, dont l'éditorial économique avait été arrêté en septembre, et Jérôme Lenfant, rédacteur en chef sports. Le patron de Libération, Serge July, a annoncé à l'antenne la fin de sa collaboration. "On me reproche une baisse de l'audience des émissions sportives sur Europe et notamment de l'émission-phare +Europe Sport+. Je ne connais pas les derniers sondages (d'audience, ndlr) qui vont sortir la semaine prochaine. Mais jusqu'aux derniers sondages +Europe Sport+ était largement en tête des émissions de sport le soir à la radio", a déclaré Jérôme Lenfant à l'AFP. Jérôme Bellay "ne s'est pas toujours trompé", a-t-il ajouté. "Il a repris une radio qui était quasiment moribonde et en a fait une radio qui existe de nouveau au milieu des grandes radios nationales. Cette année il fait des choix, ils peuvent être inquiétants, peut-être qu'ils seront bons à terme". Plusieurs membres de la rédaction citent par ailleurs la suppression de la revue de presse de Michel Grossiord. "On ne sait absolument pas la place qu'il aura dans la grille, on ne sait même pas s'il reste", indique un journaliste de la rédaction s'exprimant sous couvert de l'anonymat, ajoutant que Pierre-Louis Basse, rédacteur en chef adjoint des sports "est en train de négocier son départ". Jean Amadou, 73 ans, est également donné partant. La direction d'Europe 1 confirme la présence à la rentrée de Laurent Ruquier, Michel Field, Yves Calvi, Guillaume Durand, Benjamin Castaldi, Valérie Durier, Jean-Pierre Elkabbach, Catherine Nay, Frédéric Mitterrand et Ariane Massenet notamment, et promet des "surprises" annoncées à la fin août.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›