Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La télévision satellitaire Al-Arabiya a diffusé hier une bande sonore attribuée au président irakien déchu Saddam Hussein qui "pleure la mort" de ses fils Oudaï et Qoussaï tués par les forces américaines il y a une semaine. "Nous remercions Dieu qui nous a honoré de leur martyre" après "une bataille courageuse contre l'ennemi qui a duré six heures", affirme la voix attribuée à Saddam Hussein, en allusion à la "bataille" qui a opposé ses deux fils aux troupes américaines à Mossoul (nord) avant leur mort. Leur mort est "un sacrifice pour Dieu, l'Irak et la nation", ajoute la voix. Celle-ci avertit que "les jeunes de notre nation (arabe) et de l'Irak (suivront) Oudaï, Qoussaï et (le fils de Qoussaï) Moustapha sur le champ du jihad", la guerre sainte. La diffusion du document sonore par la chaîne Al-Arabiya, émettant de Dubaï, intervient une semaine après la mort de Oudaï et Qoussaï, tués dans un raid de l'armée américaine contre la maison dans laquelle ils se cachaient à Mossoul après l'alerte d'un informateur irakien. Deux autres personnes ont également péri dans le raid. Selon des habitants de Mossoul, il s'agit de Moustapha, fils de Qoussaï, et d'un garde du corps. Washington a diffusé la semaine dernière des photos des corps ensanglantés et tuméfiés d'Oudaï et Qoussaï pour convaincre les Irakiens de leur mort. Plus haut gradé américain sur le sol irakien, le général Ricardo Sanchez a indiqué mercredi que Oudaï et Qoussaï avaient été abattus "après une féroce bataille. Ils ont résisté à leur arrestation". La dernière bande sonore attribuée à Saddam Hussein a été diffusée par Al-Arabiya le 23 juillet, mais enregistrée trois jours plus tôt selon la voix qui y exhortait une nouvelle fois les Irakiens à poursuivre "le jihad" contre les occupants américains. Le 24 juillet, un responsable américain, se référant à l'analyse faite par les services de renseignement américains (CIA), a indiqué que la voix sur l'enregistrement diffusé le 23 juillet était "probablement" bien celle de Saddam Hussein.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›