Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le nombre de foyers américains équipés de l'internet à haut débit devrait progresser de 35% en 2004, ce qui aura pour conséquence de gonfler les recettes publicitaires des grands portails et sites de commerce en ligne, selon une étude publiée par la banque d'affaires Goldman Sachs. Aux Etats-Unis en 2003, environ 25 millions des 70 millions de foyers connectés à l'internet disposaient du haut débit grâce au câble ou aux lignes DSL. Cette année, eu égard notamment à la baisse des prix sur le DSL, le chiffre devrait atteindre 33 millions, estime Goldman Sachs. Il dépasserait ainsi la barre des 30 millions qui, selon la banque, est "l'échelle minimale requise pour attirer les annonceurs nationaux", à savoir les marques connues sur tout le territoire. D'où les nouvelles recettes potentielles pour les industriels du net. Les abonnés au haut débit dépensent chaque année en ligne "26% d'argent en plus" que les internautes équipés d'une connexion téléphonique classique (dial-up), explique l'étude. "Le haut débit est le plus gros catalyseur possible" pour la croissance de la publicité en ligne et du e-commerce, ajoute-t-elle, estimant que le secteur de l'internet reste "attrayant" pour les investisseurs. Le site de ventes aux enchères eBay, le portail Yahoo! ou le groupe InterActiveCorp à l'offre très diversifiée (Expedia, Hotels.com, Ticketmaster...) sont cités parmi les principaux bénéficiaires de la croissance du secteur. La marge de progression financière de Yahoo! est "la plus difficile à quantifier", tandis que eBay est "une des actions au plus fort potentiel de croissance de la décennie avec une conjugaison unique de croisssance, de rentabilité et de retours" sur investissement, affirme Goldman Sachs. L'avis concernant le géant du commerce en ligne Amazon.com est moins flatteur : ses avantages sur les distributeurs concurrents hors secteur livres-disques-DVD sont moindres, et la rentabilité va souffrir de lourds investissements en marketing pour développer les nouveaux rayons de l'hypermarché virtuel, juge la banque. Le site américain d'Amazon est lancé dans une diversification effrénée de son offre, avec les accessoires de mode, l'alimentation ou encore les articles sportifs apparus en 2003. Goldman Sachs souligne aussi que la croissance globale des connexions au net aux Etats-Unis devrait se ralentir en 2004, à +4,5% contre +6% en 2003 et +10% en 2002. En effet, tandis que le haut débit séduit de plus en plus, on devrait observer une baisse de 13% du nombre de foyers dotés d'une connexion classique, dite en "bande étroite". Globalement le nombre d'usagers d'internet dans le monde devrait croître de 12% en 2004 et de +4,5% aux Etats-Unis uniquement, indique encore l'étude menée auprès de plus de 2.000 internautes. La proportion d'internautes est estimée à 64% de la population aux Etats-Unis, alors qu'à l'échelle de la planète, le pourcentage tombe à 12%.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,45 €
79,00 €
89,33 €
69,72 €
67,90 €
99,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public