Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

TF1 a enregistré en 1996 une émission spéciale avec Saparmourad Niazov, "à la demande" du président à vie du Turkménistan et avec la participation des PDG de TF1 et de sa maison-mère Bouygues, a indiqué Patrick Le Lay, le patron de la chaîne privée. M. Le Lay, interrogé lors d'une conférence de presse, a ainsi confirmé une information diffusée sur le site internet de Télérama et contenue dans un livre consacré aux relations entre le régime turkmène et Bouygues. Le site (telerama.fr) et le livre de David Garcia ("Le pays où Bouygues est roi", éditions Danger Public, à paraître jeudi) voient dans cette interview-émission, qui n'a jamais été diffusée par TF1 en France, une volonté évidente de Bouygues de complaire au régime turkmène, où le géant du BTP a décroché plusieurs gros contrats. Interrogé mercredi lors d'une conférence de presse, Martin Bouygues, PDG du groupe éponyme, a jugé qu'il n'y avait rien de "gênant" dans cette affaire. L'émission a été "tournée dans un studio de TF1" mais n'a "pas été diffusée en France", a-t-il ajouté. M. Le Lay a présenté pour sa part l'émission comme "une prestation de service" pour M. Niazov, qui effectuait alors, en septembre 1996, une visite officielle en France et qui avait "souhaité rencontrer des patrons du secteur de l'énergie". L'émission est "peut-être ou pas passée à la télévision turkmène", "et même si elle est passée, je ne vois pas ce qu'il y a de honteux", a-t-il ajouté. "J'ai un client, je lui fais plaisir", a déclaré à l'AFP M. Le Lay, en marge de la conférence de presse, indiquant que TF1 avait obtenu du régime turkmène un contrat pour la restauration des "installations techniques" de la télévision turkmène. L'émission a été réalisée "à la demande" de M. Niazov car "il voulait un sujet pour lui", a poursuivi M. Le Lay, ajoutant que Bouygues avait conclu des contrats au Turkménistan "bien avant" le tournage de cette émission. Les images vidéo de cette émission, dont des extraits sont diffusés sur telerama.fr, montrent Jean-Claude Narcy, à l'époque directeur adjoint de l'information de TF1, interviewant M. Niazov. Sur le plateau sont présents MM. Bouygues et Le Lay ainsi que Pierre Gadonneix, alors président de GDF, et Jacques Roger-Machart, directeur chargé du développement d'EDF. Saparmourad Niazov dirige en autocrate le Turkménistan depuis 1985 et s'est fait nommer président à vie en décembre 1999. Il a établi dans son pays un régime de type stalinien, avec culte de la personnalité, et écrase toute vélléïté d'opposition. Le Turkménistan est l'un des pays les plus pauvres de l'ex-URSS malgré ses énormes réserves de gaz naturel.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public