Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le média internet, devenu le quatrième support publicitaire en France, a encore attiré l'an dernier de nombreux annonceurs, dans un marché pourtant morose, au premier rang desquels eBay, selon un bilan présenté mardi par les professionnels du secteur. Plus de 2,7 milliards d'euros ont été investis dans la publicité sur internet en 2007, soit un bond de 34,5% par rapport à 2006. Avec une part de marché de 12%, en hausse de deux points, le web gagne une place dans le classement des médias, dépassant la publicité extérieure (affichage) et talonnant la radio. "Internet a contribué pour plus de la moitié à la croissance du marché publicitaire" français qui a progressé de 6,2%, mais de seulement 3,2% hors internet, a indiqué Eric Trousset, directeur marketing du pôle investissements publicitaires de l'institut d'études TNS Media Intelligence, lors d'une conférence de presse. "La forte accélération du nombre d'annonceurs est révélatrice de la solidité de cette croissance", a-t-il estimé, notant une tendance similaire en Europe et dans le monde. Internet a séduit en 2007 3.339 annonceurs, soit 56% de plus qu'un an plus tôt et deux fois plus que la télévision, révèle l'étude, commandée par l'Interactive Advertising Bureau (IAB) et le Syndicat des régies internet (SRI). Sur les cent plus gros annonceurs en France, 99% sont présents sur internet. Seule la chaîne allemande de magasins à bas prix Lidl manque encore à l'appel. Avec un budget moyen de 829.000 euros pour une campagne sur la toile, "le ticket d'entrée est modeste par rapport à la télévision et à la radio", relève M. Trousset. Signe de sa "maturité", poursuit-il, "internet se développe dans des secteurs nouveaux", au-delà des pionniers que sont les télécoms, le voyage/tourisme et l'informatique. La distribution, avec par exemple l'arrivée du suédois Ikea, l'hygiène-beauté, les établissements financiers et l'automobile se sont montrés particulièrement actifs. Le groupe eBay vole le titre de premier annonceur du web à la SNCF, rétrogradé en seconde position devant SFR et France Télécom.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public