Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le conseil d'administration de la chaîne francophone TV5Monde a désigné Alain de Pouzilhac comme président et Marie-Christine Saragosse au poste de directrice générale, un accord salué par les partenaires de la chaîne et les syndicats. L'actuel PDG François Bonnemain a démissionné, a précisé un représentant syndical. "TV5Monde va jouer un rôle prépondérant dans le développement de l'audiovisuel extérieur français. Mon objectif est d'accélérer son développement en accélérant de nouveaux contenus tout en misant sur les nouvelles technologies de diffusion de l'information et des programmes que sont l'internet et le téléphone public", a déclaré M. de Pouzilhac dans un communiqué. Christine Ockrent, directrice général de la holding de l'audiovisuel extérieur de la France, a été nommée au conseil d'administration de TV5Monde. Cet accord intervient après des mois de polémique, les partenaires francophones non français au sein de TFV5Monde (soit la Belgique, le Canada, le Québec et la Suisse) reprochant à la France son attitude désinvolte et arrogante dans la gestion de ce dossier. Marie-Christine Saragosse, une Française énarque de 48 ans, a travaillé au sein de TV5Monde en 1997 en qualité de directrice générale adjointe, avant de devenir directrice générale en 1998 puis vice-présidente en 2001. Elle avait quitté la chaîne en 2006 pour rejoindre le ministère des Affaires Etrangères, où elle était chargée de la coopération culturelle. Dans un communiqué publié à Bruxelles, la ministre de la Culture et de l'Audiovisuel de la communauté française de Belgique, Fadila Laanan, s'est "félicitée du compromis intervenu ce mardi quant à l'avenir et à la gouvernance de TV5Monde". Il s'agit d'"un compromis frappé au coin du bon sens après de trop longs mois de polémique et d'incertitude", a-t-elle ajouté. Du côté de la Suisse, la Télévision suisse romande estime que "cet accord garantit le respect de l'identité spécifique de TV5Monde, son autonomie par rapport à l'audiovisuel extérieur français et un modèle de gouvernance approprié à la dimension multilatérale de cette chaîne". A Ottawa, la ministre du Patrimoine canadien (culture) Josée Verner a déclaré que "cette entente de principe permettra à la chaîne de préserver son caractère multilatéral et pluraliste, d'être plus compétitive et de mieux se positionner pour faire face à un monde technologique en constante évolution". Selon un responsable syndical de la chaîne, "c'est un bon compromis car (Mme Saragosse: ndlr) connaît bien l'entreprise, les salariés et les partenaires francophones". "Personne ne perd la face, ni la France ni les partenaires francophones non français. C'est une sortie par le haut", a-t-il déclaré à l'AFP. La ministre belge rappelle que l'autonomie de TV5Monde est garantie par plusieurs dispositifs, dont la séparation des fonctions de président et de directeur général et le fait que TV5Monde sera un partenaire et non une filiale de la holding de l'audiovisuel extérieur de la France, a ajouté la ministre belge. Cette holding, présidée par Alain de Pouzilhac, chapeaute la radio RFI et la chaîne internationale d'information en continu France 24, et gèrera la participation française au sein de TF5Monde.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public