Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Canada a confimé sa décision de bloquer la vente contestée du fabricant canadien du satellite Radarsat-2 et du robot spatial Dextre au groupe américain Alliant Techsystems (ATK), estimant qu'elle n'est pas dans l'intérêt du Canada. Ottawa avait informé le mois dernier ATK de son opposition au rachat par le groupe américain de la division des services d'information du Canadien MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd (MDA), mais lui avait donné un délai de trente jours pour faire appel. "Je confirme ma décision initiale (...) après avoir mené un processus d'examen exhaustif et rigoureux", a déclaré le ministre de l'industrie Jim Prentice dans un communiqué. Tout en soulignant que les "investissements étrangers jouent un rôle important dans l'économie canadienne", le ministre a fait valoir que "lorsqu'une transaction d'envergure ne fait pas la preuve qu'elle serait à l'avantage net du Canada, elle ne peut être approuvée en vertu de la Loi sur Investissement Canada." C'est la première fois qu'Ottawa s'oppose à l'acquisition d'une société canadienne par des intérêts étrangers depuis l'adoption de la loi sur les investissements en 1985. Annoncé en janvier, le projet de vente de MDA, pour 1,3 milliard de dollars, avait suscité de vives critiques au Canada et suscité des craintes qu'il ne compromette la sécurité nationale du Canada et ne porte un coup fatal à son industrie aérospatiale. Joyau de l'industrie aérospatiale canadienne, MDA a notamment fabriqué le robot spatial Dextre, installé sur la Station spatiale internationale, et le bras robotisé Canadarm2. Pour les opposants, la vente aurait notamment fait passer sous contrôle américain le satellite d'observation de la Terre Radarsat-2, un puissant satellite lancé en décembre dernier et dont les images sont utilisées par le gouvernement canadien pour surveiller la navigation dans l'Arctique. Selon eux, les Etats-Unis, qui contestent notamment la souveraineté canadienne dans les eaux du Passage du Nord-Ouest, auraient pu refuser à Ottawa l'accès à ces images si le satellite avait été vendu à ATK, une affirmation réfutée catégoriquement par MDA, qui est basé dans la région de Vancouver (ouest).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
89,33 €
69,72 €
23,87 €
79,45 €
35,64 €
69,90 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public