Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Cindy Sander, candidate malheureuse à "La Nouvelle star", émission de télé-crochet de M6, a gagné en justice contre NRJ 12, qui s'est vu interdire la diffusion, sous forme d'épisodes quotidiens, d'un documentaire sur la jeune femme, a-t-on appris jeudi auprès du TGI de Paris. La chanteuse amateur, dont l'élimination de "La Nouvelle Star" lui a assuré une notoriété aussi forte qu'inattendue, avait assigné la chaîne télévisée en référé car elle estimait que NRJ 12 et la société de production Troisième Oeil s'étaient rendues coupables d'"agissements déloyaux et parasitaires", en produisant un documentaire sur elle, sous un format semblable à celui qu'elle avait elle-même négocié avec une autre société de production. Dans une ordonnance rendue lundi, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris, Joël Boyer, lui a donné raison et a interdit à NRJ 12 et Troisième Oeil "de diffuser le programme intitulé +L'incroyable ascension de Cindy Sander+, sous une astreinte de 15.000 euros par infraction constatée". En mars 2008, Cindy Sander avait consenti à NRJ 12 et Troisième Oeil l'autorisation d'exploiter sa voix et son image dans le cadre d'un documentaire de 26 minutes relatant son parcours d'artiste. Un mois plus tard, elle avait signé un contrat avec Trendy Prod, lui confiant l'exclusivité des droits pour la conception d'un "docu-réalité" intitulé "Bienvenue chez les Sander", conçu en huit épisodes de 45 minutes. NRJ 12 a alors demandé à Troisième Oeil de découper son émission en cinq épisodes d'une égale durée de cinq minutes, "ce qui n'était pas initialement prévu", a souligné M. Boyer dans sa décision. "Se trouve ainsi caractérisée la volonté délibérée de NRJ 12 de se placer dans le sillage d'autrui afin de tirer parti des efforts déployés par Trendy Prod", une attitude "contraire à la loyauté des affaires et destinée à nuire", conclut le juge. NRJ 12 devra verser un euro de dommages et intérêts, dans l'attente d'établir plus précisément le préjudice commercial ou financier subi par Trendy Prod. NRJ 12, qui devait initialement diffuser son programme du 26 au 30 mai, a indiqué qu'elle comptait faire appel de cette décision.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
299,00 €
389,00 €
413,77 €
599,00 €
569,00 €
360,70 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public