Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La condamnation d'Arthur pour "injure publique" envers Dieudonné confirmée en cassation

La Cour de cassation a confirmé la condamnation de l'animateur Arthur à 3.000 euros d'amende avec sursis pour "injure publique" envers l'humoriste Dieudonné et à un euro de dommages et intérêts, a-t-on appris de source judiciaire. La cour a rejeté le pourvoi de l'animateur contre la décision rendue le 30 avril par la cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme). Celle-ci avait revu à la baisse la condamnation à 4.000 euros d'amende et 1.500 euros de dommages et intérêts prononcée en 1ère instance par le tribunal correctionnel d'Aurillac. Interviewé sur Europe 1, Arthur avait déclaré le 29 novembre 2006: "même les mecs du Front National ont honte que Dieudonné soit venu les voir, c'est-à-dire que même le Front National n'en veut pas, (...) c'est bien la preuve que c'est la dernière des pourritures". L'humoriste avait alors déposé plainte avec constitution de partie civile. Dieudonné avait été condamné pour incitation à la haine raciale à 3.000 euros d'amende, en 2006 à Paris, pour avoir notamment déclaré qu'Arthur finançait l'armée israélienne "qui n'hésite pas à tuer des enfants palestiniens".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public