Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France 3 tourne la page de la polémique sur "C'est mon choix" et annonce deux nouveaux magazines culturels pour 2001, l'un confié à Franz-Olivier Giesbert et l'autre interculturel avec le concours de toutes les régions. Deux nouveaux magazines culturels sont en préparation pour 2001: "L'Hebdo du mois" sera confié à Franz-Olivier Giesbert fin janvier ou début février avec de jeunes chroniqueurs. Un magazine interculturel piloté par la station régionale de Limoges fera appel à toutes les régions, et la chaîne travaille également sur un autre projet de magazine culturel original, proposé et présenté par Bernard Rapp, a indiqué Bertrand Mosca. Il a précisé que Marc-Olivier Fogiel ("On ne peut pas plaire à tout le monde" en deuxième partie de soirée) proposera une nouvelle émission de première partie de soirée fin janvier qui s'intitulera "Un an de plus" (du nom du magazine qu'il présentait sur Canal+). Quant à des contacts avec l'animateur Patrick Sabatier, il a affirmé: "Nous n'avons aucun projet ensemble". La chaîne publique met l'accent sur les "indicateurs favorables", notamment la bonne tenue des nouveaux magazines mis à l'antenne depuis la rentrée tant en "prime time" ("Vie privée, vie publique" de Mireille Dumas) qu'en deuxième partie de soirée comme "Pièces à conviction". Avec une moyenne de 16,7% d'audience pour l'année 2000 (contre 16,3% en 1999), France 3 est la seule à avoir une audience qui augmente, a indiqué mercredi Bertrand Mosca, directeur des programmes, rappelant que depuis la rentrée de septembre la moyenne d'audience était à 17,2%. La direction souligne le bon résultat de la politique événementielle de la chaîne (4 millions et demi de télespectateurs et 19% de parts de marché pour la soirée de mardi sur "Avis de tempête") et prépare une autre soirée en prime time sur "Bonne bouffe, mal bouffe" le 18 décembre avec des décrochages régionaux. Le seul bémol porte sur le divertissement, qui n'est "pas une priorité dans nos choix de programmation, notamment en prime time", a dit Bertrand Mosca. Dans le budget 2001, la priorité sera donnée aux documentaires et à la fiction, l'ambition étant de créer d'ici 5 ans une deuxième case de fiction originale.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public