Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Les négociations en vue du rachat des activités en Belgique de la chaîne cryptée Canal+ Benelux (filiale de Vivendi Universal) sont "très avancées". Selon le journal belge Le Soir, les câblodistributeurs présents en Wallonie (sud), réunis au sein de l'ACM (Association Câble Multimédia), la société belge de capital risque Deficom et un investisseur public wallon, la Socofe, ont "accouché d'un montage financier" pour la reprise des activités en Belgique francophone de Canal+ Benelux. "Le projet existe et il y des discussions avec Vivendi. Au niveau francophone en Belgique, nous essayons de construire un consortium de reprise", a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier, confirmant l'identité des acheteurs potentiels révélée par Le Soir. "Mais en raison des vacances, il est difficile d'accoucher de quelque chose. Les discussions sont très avancées, mais tout n'est pas encore concrétisé côté wallon", a ajouté cette source, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat. Un consortium formé par le groupe belge de téléphonie Telenet, présent essentiellement en Flandre, et des câblodistributeurs du nord du pays, négocient avec Vivendi Universal la reprises des activités en Belgique néerlandophone de Canal+ Benelux, selon des sources concordantes. "Là aussi, je pense qu'on arrive au bout" des discussions, a indiqué l'une d'entre elles à l'AFP. Le porte-parole de Telenet n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer l'information. Canal+ Benelux n'a pour sa part pas souhaité faire de commentaire. Le Pdg de Vivendi Universal, Jean-René Fourtou, avait annoncé en juillet 2002 le recentrage de Canal+ sur ses seules activités françaises et la mise sur le marché des filiales étrangères de la chaîne cryptée.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›