Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le contrôle de la télécommande de télévision, véritable objet de pouvoir, est au coeur des disputes conjugales plus que n'importe quel autre problème domestique, selon une étude publiée par la chaîne satellitaire britannique UKTV. Le sondage, mené auprès de 1.153 femmes, indique que 50% des couples se disputent régulièrement pour savoir ce qu'il vont regarder, surtout si l'enjeu télévisuel est du football ou de la télé-réalité. La télécommande est un symbole de contrôle, comme le fait remarquer Virginia Ironside, experte en relation familiale: "Ce n'est pas simplement qui regarde quoi. C'est un énorme problème, une métaphore pour savoir comment le pouvoir est manié à l'intérieur d'une relation". Selon l'étude, seulement 10% des femmes disent être en mesure de décider régulièrement des programmes et aucune forme de compromis n'existe dans le salon. "Quand les hommes se sentent menacés par l'indépendance grandissante des femmes, la main mise sur la télécommande devient un symbole fort de pouvoir", relève Mme Ironside. Pour sa part, le Premier ministre britannique Tony Blair a confié lundi, dans une interview à la chaîne indépendante ITV, laisser le contrôle de la télécommande à ses enfants. Interrogé pour savoir s'il lui restait du temps pour regarder le petit écran avec ses enfants, M. Blair a répondu: "Oui. Mais je dois dire qu'ils ont (le contrôle de la télécommande). Et d'ajouter: "Cela fait-il de moi un mauvais père?"
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
742,75 €
349,90 €
379,90 €
569,00 €
436,83 €
8,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public