Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le groupe Canal+ souhaite qu'il soit procédé à un "ajustement" du mode de financement du cinéma français et non à sa remise en cause, a annoncé Denis Olivennes, directeur général du groupe Canal+ (Vivendi Universal), principal bailleur de fonds du cinéma français. M. Olivennes s'exprimait à l'occasion du colloque "Des images pour l'Europe, pour quel public?", organisé par la chaîne culturelle franco-allemande Arte, le Centre national de la cinématographie (CNC) et Filmstiftung NRW (Fondation du cinéma de Rhénanie du Nord-Westphalie), au théâtre de l'Europe à Paris. "Il n'est pas question pour nous un seul instant de remettre en cause les mécanismes français, dont on considère qu'ils sont positifs. Nous souhaitons qu'il s'adapte aux évolutions de l'environnement", a-t-il précisé, faisant allusion à la multiplication des chaînes thématiques depuis la création de Canal+. "Il y a des négociations tous les dix-huit mois entre Canal+ et l'Etat", a-t-il souligné. "Je crois qu'il existe
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public