Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Des organisations de producteurs de films ont adressé une lettre à Canal+ pour demander à la chaîne cryptée française de préacheter 130 films par an contre 99 l'année dernière, deux jours après l'annulation par Canal d'une réunion avec des producteurs. La lettre adressée au président de Canal+ SA, Dominique Farrugia, est signée par l'Union des producteurs de films (UPF), la Société des réalisateurs de films (SRF), la Chambre syndicale des producteurs et des exportateurs de films français (CSPEFF), la Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs (ARP) et le Syndicat des producteurs indépendants (SPI). "Personne n'a pensé vous rendre responsable d'une situation dont vous héritez depuis à peine deux mois", écrivent-ils à M. Farrugia, demandant à le rencontrer "dans un climat de confiance et de sérénité". Ils se prononcent pour "un retour de la politique d'acquisitions de Canal+ à ses vrais fondamentaux", qui passe selon eux "par un recentrage sur son vrai métier de diffuseur dont le rapport aux films doit d'abord être organisé autour d'une politique de préachat aussi ambitieuse que rigoureuse : plus proche de 80% de l'offre que de 50%, plus proche de 130 films par an que de 90".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public