Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par FS, le

Orange, SFR et Free ne céderont pas à l'ultimatum de TF1

Si Canal est déjà passé à l'acte en supprimant les chaînes du groupe TF1 de son application myCanal, Orange, SFR et Free ont pris position et ne sont pas décidées à céder.

Pour Orange, son patron, Stéphane Richard a prévenu que « les rapports de forces » ne seraient pas « défavorables » à Orange. Autrement dit, Orange est prêt à mener le bras de fer auquel TF1 l'a invité par voie de lettre recommandée.

Du côté de SFR, si TF1 veut se faire payer, il faudra que TF1 paie alors son transport... et pas sûr qu'à ce jeu là, TF1 en sorte gagnant.

Chez Free, la position reste la même que celle de ses concurrents. Sans dire clairement "NON", Free lance dans Le Journal du Dimanche : « Si TF1 veut passer vite sous les 10% de part de marché... ». Les points de suspensions pouvant être complétés par « ... qu'ils continuent ainsi. ».

Pour Bouygues Telecom, qui fait partie du même groupe que TF1, mais qui a pourtant été invité à souscrire à TF1 PREMIUM par lettre recommandée, la prise de position est évidement plus délicate. La réponse tombera certainement à partir du 1er mai dans les applications OTT de l'opérateur.

Rappelons que l'ultimatum de TF1 se termine dimanche. Au delà de cette date, tous les diffuseurs qui reprennent (dans un premier temps) les chaînes du groupe TF1 en OTT ne pourront plus le faire à moins de souscrire à une offre « PREMIUM ».

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,99 €
33,93 €
71,99 €
55,99 €
34,00 €
88,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public