Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

Le football français dans la panade après l'affaire Mediapro/Téléfoot

L'affaire Mediapro aura été vraiment très mauvaise, à tous les niveaux, pour la LFP.

Après avoir perdu dans cette affaire autant d'argent que de crédibilité, la Ligue Professionnelle de Football a également fâché l'un de ses partenaires historique et grand financeur du football français, à savoir Canal+.

Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, a déclaré dans un entretien au Figaro avoir adressé un courrier à la LFP pour lui indiquer la restitution du lot 3 que BeIN Sports (matchs du samedi soir et du dimanche 17h) que le Groupe Canal+ lui a sous-licencié. Pour lui, le football français ne vaut plus ce qu'il coûte.

"Côté Canal+, nous pensons que la Ligue 1 est subventionnée depuis de nombreuses années, indique Maxime Saada. Aucun diffuseur n'a réussi à la rentabiliser. (...) J'estime que le produit L1 a été dégradé dans l'absolu. Pour des raisons conjoncturelles tout d'abord. La diffusion sur Téléfoot (la chaîne de Mediapro) a fortement réduit l'exposition de la compétition. (...) Par ailleurs, l'arrivée de Mediapro a contribué à la croissance exponentielle du piratage. (...) La valeur de la Ligue 1 a également baissé pour Canal +" explique Maxime Saada.

Pour Canal+, "la routourne a tourné" aurait dit un célèbre footballeur français. L'opérateur compte sur le lancement d'un nouvel appel d'offres dont les prix seraient évidement révisés à la baisse.

Mais ce n'est pas tout. Canal+ souhaiterait vendre les matchs à la l'unité, en "Pay per view". Une solution intéressante pour l'opérateur, qui reverserait une bonne partie des recettes à la LFP. Toutefois, dans la mesure où seules quelques grandes affiches attirent les foules, ll est fort à parier que la LFP ne sera pas particulièrement emballée par cette solution.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité