Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

YouTube nuisible aux créateurs de contenus ainsi qu'à leurs spectateurs

Alors que Netflix vient d'offrir un film complet de 2 heures sur YouTube pendant quelques jours, n'importe qui peut télécharger ce film (sans coupures pub) sur son ordinateur.

Et s'il est possible de faire cela avec ce film de Netflix, c'est la même chose avec n'importe quelle vidéo disponible sur YouTube, en 2 clics de souris.

On le sait, YouTube propose en visionnage libre des quantités de films récents, complets, en toute illégalité. C'est par exemple le cas du film Manhattan Lockdown disponible sur YouTube à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=AwQTzbaOGAs. Un film qui n'est pourtant même pas disponible sur les plateformes de streaming légales mais uniquement en VoD à la location.

Il existe une multitude de sites qui permettent de télécharger une vidéo YouTube en fournissant son adresse. Il suffit d'une simple recherche sur Google pour obtenir toutes les adresses de ces sites et logiciels. Ainsi, en déposant simplement l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=AwQTzbaOGAs sur l'un de ces sites, il est possible de télécharger le film sur son ordinateur, sans passer par YouTube. Certains logiciels proposent même d'automatiser cette tâche en téléchargeant localement, dès qu'elles sont disponibles, les nouvelles vidéos publiées par les créateurs sur leurs chaînes YouTube.

Une situation qui existe depuis des années et qui, malgré les progrès technologiques existants, n'a pas changé.

YouTube ne met pas en oeuvre les moyens nécessaires pour protéger les intérêts des créateurs qui vivent intégralement ou en partie de leurs productions et qui confient leurs contenus à YouTube dont ils sont, pour bon nombre d'entre eux, dépendants tant la plateforme de Google a su sur rendre incontournable.

Au delà des créateurs de contenus, ce sont aussi leurs spectateurs qui finiront par y perdre. Sans soutien des plateformes de streaming pour leur assurer un minimum de protection, les créateurs ne pourront plus se permettre de continuer à offrir leurs créations aux spectateurs qui les suivent.

Illustration : Chef Michel Dumas sur YouTube.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public